En pleine crise sani­taire, le gouver­ne­ment annonce une réforme de la gestion des chèques-vacances. Un établis­se­ment public les gère depuis 1982, mais des opéra­teurs privés, déjà présents sur le secteur du titre-restau­rant, convoitent ce nouveau marché. Article origi­nal