Les rela­tions se sont de nouveau cris­pées entre la France et l’Algérie. Cette fois ce sont des propos d’Emmanuel Macron qui ne passent pas. Conséquence : Alger a pris de nouvelles mesures de rétor­sion. Article original