Les entre­prises évaluent le cout des normes sani­taires et, en fonc­tion des secteurs, celui-ci peut être élévé. Une usine qui fabrique des pièces pour l’aé­ro­nau­tique doit s’adap­ter. Article original