La France devrait rece­voir une quaran­taine de milliards d’eu­ros dans le cadre du plan de relance euro­péen, adopté mardi 21 juillet. Une aide signi­fi­ca­tive, mais qui ne sortira pas le pays de la réces­sion. Article origi­nal