Au Ghana, ceux qui ont exploité et détruit les forêts pendant des années, replantent des arbres et apprennent à préser­ver la nature. Le résul­tat est là, la verdure bien entre­te­nue reprend ses droits. Article original