Près de 900 poli­ciers ont été déployés pour faire face aux inci­dents, dont 500 à l’in­té­rieur même du complexe péni­ten­tiaire de Guayaquil. Article original