L’Équateur est secoué depuis plusieurs mois par une guerre des gangs qui désta­bi­lise les prisons. Mercredi 29 septembre, après de nouveaux affron­te­ments qui ont fait au moins 116 morts dans un péni­ten­cier, le président Guillermo Lasso a décrété l’état d’exception dans tout le système carcé­ral. Article original