Cette comète, visible depuis le 21 janvier, sera obser­vable jusqu’au début du mois de février avant de dispa­raître dans l’in­fi­nité de l’uni­vers. Article original