Thomas Pesquet a su commu­ni­quer son amour pour le cosmos aux Français. Une expo­si­tion à l’Atelier des lumières, à Paris, témoigne égale­ment de cette passion bien fran­çaise. Article original