Des milliers de mani­fes­tants convergent lundi 16 janvier vers la capi­tale Lima, où l’état d’ur­gence vient d’être prolongé de 30 jours. La répres­sion poli­cière a fait au moins 42 morts depuis le début de la contes­ta­tion, déclen­chée après la desti­tu­tion et l’ar­res­ta­tion du président de gauche Pedro Castillo. Article original