La Chambre des repré­sen­tants, à majo­rité démo­crate, doit désor­mais donner son feu vert au texte. Article original