Le Premier ministre éthio­pien Abiy Ahmed est déter­miné à atteindre l’ob­jec­tif de plan­ter 5 milliards d’arbres cette année, après les 4 milliards de 2019. Des chiffres impres­sion­nants qui sèment le doute, d’autant que le programme de refo­res­ta­tion fait l’ob­jet de nombreuses critiques. Article original