Les États-Unis accusent le Premier ministre de l’Éthiopie, Abiy Ahmed, de nettoyage ethnique. Le lauréat du Prix Nobel de la paix en 2019 a lancé en novembre 2020 une opéra­tion mili­taire au Tigré pour renver­ser le parti au pouvoir dans la région. Article original