La France appelle ses ressor­tis­sants à quit­ter sans délai l’Ethiopie. Les rebelles, qui combattent les forces gouver­ne­men­tales depuis plus d’un an, ne se trou­ve­raient plus qu’à 200 kilo­mètres de la capi­tale, Addis-Abeba. Article original