Le conflit a débuté en novembre 2020 quand le Premier ministre éthio­pien Abiy Ahmed a lancé une opéra­tion mili­taire dans la région pour renver­ser les auto­ri­tés rebelles du Tigré issues du Front de libé­ra­tion du peuple du Tigré (TPLF). Article original