Une étude publiée vendredi retrace l’évo­lu­tion des muta­tions géné­tiques au cours des 10 000 dernières années. Article original