Selon Philippe Froguel, The Lancet n’a pas respecté ses propres prin­cipes de relec­ture avant de publier la recherche mettant en cause l’ef­fi­ca­cité de la molé­cule contre le coro­na­vi­rus. Article original