Mercredi 20 mai, la “saga Ghosn” a rebondi aux Etats-Unis. Deux améri­cains proches de l’homme d’af­faires ont été arrê­tés. Ils sont soup­çon­nés d’avoir aidé Carlos Ghosn à s’éva­der de sa prison japo­naise, en décembre 2019 Article original