La ques­tion mémo­rielle, le gaz algé­rien dans un contexte de guerre en Ukraine ou encore le nombre de visas accor­dés par Paris sont au menu de la visite de trois jours du président Emmanuel Macron à Alger et à Oran. Article original