Des asso­cia­tions et resca­pés accu­saient l’ar­mée et la France de “compli­cité de géno­cide” pour avoir, selon eux, sciem­ment aban­donné pendant trois jours les civils tutsi. Article original