Agnès Buzyn était la première respon­sable poli­tique convo­quée devant la Cour de justice de la République afin d’abor­der sa gestion de la crise épidé­mique lors­qu’elle était ministre de la Santé. Elle a été mise en examen pour “mise en danger de la vie d’au­trui”, vendredi 10 septembre. Article original