Sylvia Arthur travaillait en Europe jusqu’en 2017, date à laquelle elle a décidé de rentrer vivre au Ghana et de mener à bien son projet sur ses écono­mies. Article origi­nal