Moins nombreux ces derniers jours, tout porte à croire que les “gilets jaunes” voudront faire de samedi 1er décembre une démons­tra­tion de force. Article origi­nal