Les prix de l’éner­gie, des céréales et des produits alimen­taires ont déjà forte­ment augmenté, mena­çant la sécu­rité alimen­taire sur le conti­nent. Article original