Ariel Henry assure la gestion des affaires courantes depuis l’as­sas­si­nat du président Jovenel Moïse, le 7 juillet. Il assure avoir été visé par une tenta­tive d’as­sas­si­nat lors des célé­bra­tions de la fête natio­nale, samedi. Article original