Dans un contexte d’en­vo­lée des prix de l’éner­gie, le Premier ministre a assuré jeudi que le tarif régle­menté du gaz serait bloqué jusqu’en avril prochain, et que la hausse de l’élec­tri­cité serait, elle, limi­tée à 4%. Article original