Les scien­ti­fiques ont besoin de vous pour iden­ti­fier la faune alpine et ses habi­tudes à travers l’ob­ser­va­tion de centaines de milliers de clichés. Une manière de rendre le confi­ne­ment utile. Article original