Deux jours après la promul­ga­tion d’une loi donnant à la Chine des pouvoirs judi­ciaires sans précé­dent dans l’an­cienne colo­nie britan­nique, le jour­na­liste Dorian Malovic craint l’ins­tau­ra­tion de “la terreur à Hong Kong”. La dissi­dence, impos­sible selon lui dans le pays, vien­dra “de l’étran­ger”. Article origi­nal