À Pékin, la grand messe du Parti commu­niste chinois s’est ache­vée jeudi, après une semaine de réunions. Près de 3 000 délé­gués venus de toutes les provinces du pays ont adopté, sans surprise, une motion qui ouvre la voie à une nouvelle loi visant Hong Kong. C’est un tour­nant. Article origi­nal