Plus de 200 000 postes saison­niers pour­raient être non-pour­vus cet été en France. Face à cette pénu­rie de main d’œuvre, l’Union des métiers et des indus­tries de l’hô­tel­le­rie (Umih) souhaite recru­ter du person­nel en Tunisie pour l’été. Article original