On avait déjà trouvé de l’adénine, de la guanine et de l’uracile dans des météo­rites : trois des cinq bases qui consti­tuent l’ADN. Des cher­cheurs viennent de trou­ver les deux dernières, grâce à la mise au point d’une tech­nique d’analyse plus douce. Article original