A partir de lundi, à Paris, les usagers devront scan­ner leur carte d’iden­tité pour prou­ver leur majo­rité et les engins seront progres­si­ve­ment équi­pés de plaques d’im­ma­tri­cu­la­tion. Article original