Les banques sont rappe­lées à l’ordre. Les établis­se­ments finan­ciers pour­raient être punis en cas de manque de sévé­rité, notam­ment si le taux d’en­det­te­ment est supé­rieur à 35%. Une mauvaise nouvelle pour ceux à la recherche d’un loge­ment, alors que les demandes de prêts montaient en flèche. Article original