L’accord “permet­tra toujours aux multi­na­tio­nales d’uti­li­ser les para­dis fiscaux pour éviter l’im­pôt”, et “norma­lise” même leur exis­tence, comme l’Irlande, selon le respon­sable du plai­doyer sur la justice fiscale d’Oxfam France. Article original