Les auto­ri­tés indo­né­siennes ont suspendu mercredi la vente et la pres­crip­tion de ces sirops médi­caux, et annoncé l’ou­ver­ture d’une enquête. Article original