Puisqu’ils n’ont pas de billet unique, les compen­sa­tions prévues par la SNCF ne concernent pas les 4 000 abon­nés de la ligne, qui ont subi cinq jours de grève au mois de décembre. Article original