Ces inon­da­tions ont fait 1 400 morts et noyé un tiers du Pakistan, touchant envi­ron 33 millions de personnes. Article original