En Italie, les profes­sion­nels jouent des coudes pour atti­rer les touristes. Chacun défend et promeut sa ville. La concur­rence est rude entre Venise, Rome ou Florence. Cette dernière accueillera entre trois et quatre millions de visi­teurs en 2020 contre 14 millions en 2019. Article original