À Bonifacio, hôte­liers et restau­ra­teurs confient leurs craintes et leur décou­ra­ge­ment face à la saison touris­tique qui s’annonce diffi­cile, à cause de la crise du coro­na­vi­rus et des incer­ti­tudes liées au calen­drier du décon­fi­ne­ment. Habituellement, la ville et ses 5 000 habi­tants accueillent deux millions de visi­teurs chaque année. Article original