Estellia Araez demande un plan de redres­se­ment de la justice “à bout de souffle depuis des décen­nies” et réclame un plan de soutien des avocats. Article original