Sans présen­ter d’élé­ments de preuve, le président kaza­khs­ta­nais a affirmé que les émeutes contre la hausse du prix du gaz avaient été orches­trées depuis l’étran­ger. Article original