De vastes zones sont ense­men­cées de graines d’arbres encap­su­lées dans de la pous­sière de char­bon de bois. La nature fera le reste. Article original