L’Insee a publié mercredi des prévi­sions très encou­ra­geantes concer­nant le taux de chômage, à 7,6% de la popu­la­tion active pour le dernier trimestre 2021. Cette baisse s’ex­plique-t-elle par la poli­tique du “quoi qu’il en coûte” prônée par l’exé­cu­tif ou par un heureux aligne­ment des planètes ? Article original