Akinwumi Adesina candi­dat à un nouveau mandat à la tête de la BAD est accusé notam­ment de favo­ri­tisme. Sous la pres­sion, la banque vient d’ac­cep­ter une enquête externe. Article original