C’est une nouvelle inquié­tante dans la lutte contre le réchauf­fe­ment clima­tique : Pékin a annoncé mercredi qu’elle comp­tait accroître à nouveau sa produc­tion de char­bon en 2022, alors qu’elle atteint déjà des niveaux records. Article original