D’après l’Insee, l’éco­no­mie fran­çaise a commencé depuis le décon­fi­ne­ment à “reprendre son souffle”, “après près de deux mois au ralenti”, mais l’ac­ti­vité reste encore bien infé­rieure à son rythme de croi­sière. Article original