Les médias afri­cains n’échappent pas au marasme écono­mique mondial post-nouveau coro­na­vi­rus. En Afrique, à la baisse des moyens finan­ciers d’in­for­mer, s’ajoute une hausse des atteintes à la liberté d’in­for­mer. Revue. Article origi­nal