Après les dernières véri­fi­ca­tions d’usage, la Nasa a validé le vol prévu le 27 mai. S’il fonc­tionne, ce sera la première fois qu’une société privée ache­mine des astro­nautes sur la station spatiale inter­na­tio­nale. Article origi­nal