Pour l’International Crisis Group (ICG), les poli­tiques agraires favo­risent les conflits au Sahel en privant certaines popu­la­tions de leurs moyens de subsis­tance. Article original