Selon les Nations unies, Alger a procédé à l’ex­pul­sion de dizaines de milliers de migrants irré­gu­liers origi­naires d’Afrique de l’Ouest et centrale depuis 2014. Article original